Poste 4

Prairie fleurie

Les prairies aux fleurs odorantes sont des habitats merveilleux qui accueillent un grand nombre d’espèces animales et végétales. Elles bruissent, bourdonnent grésillent de toute une microfaune. Elles sont le paradis des papillons et des insectes et abritent près de la moitié des espèces végétales de Suisse. Presque tous les pâturages et les prairies ont été créés par l’homme. La fauche régulière pratiquée par le paysan ou le pâturage des bêtes empêchent la forêt de s’installer sur ces surfaces. Par son activité à petite échelle et par l’exploitation essentiellement extensive des prés, l’agriculture préindustrielle a créé des habitats idéaux pour quantité d’animaux et de plantes.

Selon les conditions locales et la forme d’exploitation, différents types de pré ont vu le jour avec différentes communautés animales et végétales. Au cours des dernières décennies, 90 pour cent de ces prairies fleuries ont disparu.

La prairie maigre de la face sud du Mormont que vous traversez ne reçoit aucun engrais ni fumure et elle n’est pas pâturée. Elle est fauchée une fois par année et le foin est enlevé, ce qui est très favorables aux orchidées sauvages. Au printemps, de très nombreux Orchis mâles (Orchis mascula), d’une belle couleur pourpre, poussent au milieu de la prairie alors que des Acéras homme-pendu verdâtres à rougeâtres (Aceras anthroporum) et quelques Orchis à odeur de bouc verts brunâtres (Himantoglossum hircinum) colonisent la lisière de la forêt.

Questions :

1 – Combien la Suisse recèle-t-elle d’espèces d’Orchidées : a) 10 ; b) 70 ; c) 200

2 – Les Orchidées font partie : a) des monocotylédones ; b) des angiospermes ; c) des dicotylédones

3 – Une prairie fleurie doit-être fauchée a) tous les mois ; b) jamais, c) 1 fois par année